Blog post

Je me suis transformée

avril 22, 2024

Je suis Catherine Hervé, je suis praticienne en shiatsu et il y a maintenant dix ans, j’ai commencé ma deuxième vie et je me suis transformée.

Le shiatsu est un mot japonais qui signifie pression des doigts.

C’est une médecine au Japon depuis 1950 et

  • c’est Monsieur Namikoshi qui a mis au point cette méthode alors qu’enfant il soulageait sa maman atteinte d’une polyarthrite. En passant ses mains sur les jambes de sa mère il réduisait la douleur, sa méthode consiste à travailler sur le corps, par zone et en exerçant des pressions.
  • Un de ses élèves Masunaga a repris sa méthode de pression qu’il a associée à la médecine chinoise en travaillant sur la circulation de l’énergie à l’intérieur des méridiens.

C’est surtout en Europe que les personnes sont formées au shiatsu de Masunaga.

Avant le Burn Out

Il y a donc 10 ans je ne connaissais pas le shiatsu ou très peu, j’étais allée faire quelques séances qui m’avaient fait beaucoup de bien puisque j’aime les soins du corps.

J’étais ingénieure de projet en environnement et je conseillais les élus et collectivités territoriales à la protection de la qualité de l’eau des rivières et à la protection de la Biodiversité. J’aimais mon travail mais au bout de 20 ans je ressentais depuis un moment une frustration entre le quotidien que je vivais et les valeurs auxquelles je croyais. Je me sur-adaptais depuis un moment.  Puis un jour, un ras le bol, une immense fatigue, un stress chronique qui durait depuis quelque temps m’ont submergée, m’ont anéantie

J’ai pris conscience que j’avais besoin de repos.

J’étais en Burn Out.

Le repos m’a permis

  • de reprendre goût au sport, aux balades au grand air
  • de me re-socialiser
  • de me rendre compte que j’avais passé quelques années loin de la vie, j’avais oublié de rire, de goûter, de  me faire plaisir.

Je me suis transformée

C’est alors que j’ai choisi de m’orienter vers un métier passion tournée sur l’humain. J’avais envie de changer de voie et puisque j’avais eu l’occasion de tester le shiatsu quelques années auparavant lors d’ateliers. Je me suis inscrite dans une école de formation pour apprendre à prendre soin des gens.

Et là, j’ai découvert un nouveau monde, tout m’était inconnu. Comme je suis curieuse, ça me stimulait. J’avais envie de connaître, d’apprendre, de savoir et de tester sur les personnes. Je me suis sentie revivre. Mon corps adorait ces séances de shiatsu et puis je finissais par libérer mes poids émotionnels encore bien présents. Je m’enthousiasmais pour cette médecine totalement différente de ce je connaissais en France.

Les émotions étaient des sources de maladie, des liens étaient fait entre émotions et organes et j’ai enfin pu comprendre pourquoi j’étais tombée en dépression et quelle en était l’origine.

Le shiatsu soulage mais aussi prévient la maladie.

Il permet de se détendre, de prendre soin de soi et de réduire les douleurs.

Une séance de shiatsu

Elle peut se faire soit en cabinet.

Dans ce cas, la personne est allongée sur un futon dans une tenue souple

Ou bien sur une chaise ergonomique que j’utilise davantage dans le cadre d’événements ou bien en entreprise sur l’heure des pauses.

Pour quel motif, venir faire une séance de shiatsu

L’usage du shiatsu se fait pour les maux

Aujourd’hui j’accompagne les femmes à se libérer du stress grâce au shiatsu pour vivre leur rêves et s’épanouir.

By catherine

Article précédent Article suivant

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *