Blog post

J’ai retrouvé ma joie de vivre grâce au shiatsu

octobre 25, 2019

Vous est-il déjà arrivé de ressentir une émotion de joie intense, d’excitation comme une étincelle qui traverserait votre corps ? C’est ce que je ressens lorsque je me fais une joie d’aller à un concert ou bien de recevoir un livre, cette petite impatience joyeuse me dit que je suis vivante. Et, en ce moment, ça m’arrive souvent. Je revis, je les décèle très bien parce que jai vécu en survie pendant quelques années. Quand la joie revient, tout le corps en profite, je me sens poussée par une énergie débordante, je prends des décisions facilement, je fais des choix, je me bouge. J’ai retrouvé ma joie  de vivre grâce au shiatsu.

Pourquoi est-ce que cette flamme s’éteint ?

Stressée, je ne reconnaissais plus ce qui me faisait vibrer. Mes émotions positives avaient disparu et rien ne me faisait plaisir. Mon corps avait déserté et ma vie était robotisée. Mes émotions, en effet, ne répondaient que par la colère, la frustation, la tristesse. Pourquoi ? parce que le stress génère une hormone le cortisol, celui-ci va puiser dans les réserves (muscles, tissus, os) pour faire fonctionner l’organisme et il agit aussi sur tous les organes du corps et le système immunitaire en les épuisant. Et dans ce cycle infernal, le corps ne peut pas s’en sortir tout seul, il est piégé. En état de stress chronique, l’organisme rentre en résistance pour se protéger et réagir le mieux possible face au stress. Pour cela, les émotions positives évoluent très progressivement vers des émotions négatives. La joie, l’enthousiasme font place à la frustration et à la colère. L’organisme s’épuise.

L’équilibre entre le système qui gère le repos et celui qui gère l’action est rompu. Les pauses sont reconnues par le cerveau comme inhabituelles, étrangères. Tout l’organisme s’organise autour du stress.

Comment j’ai retrouvé ma joie de vivre ?

Dans mon cas, c’est ce qui a été le plus long à revenir, retrouver des sensations d’allégresse, de plaisir. Aujourd’hui,  je les ressens et je me fais un plaisir de sortir, d’écouter la musique, de danser. Mon corps a repris sa place.

J’ai réappris à vivre et à me faire plaisir. D’abord par des petits bonheurs : marcher dans la nature, me faire à manger et puis prendre soin de moi grâce au shiatsu. Mais aussi, par des petites séances régulières de méditation de pleine conscience, des séances d’étirements des méridiens et aujourd’hui,  je crois avoir récupéré toutes mes sensations, mes émotions positives.

Le shiatsu m’a beaucoup aidé et appris sur les causes du mal être, sur les solutions apportées par le corps pour réduire les douleurs émotionnelles et physiques. Certains points d’acupuncture permettent d’agir directement sur un problème. La prise en compte globale de l’être dans les soins énergétiques donne des clés formidables pour soulager les maux du cœur.

Toutes ces activités ont permis à mon corps de réapprendre à goûter à ce que j’aimais. A me dire, que finalement, c’est ce qui me rend heureuse. Multiplier ces moments c’est envoyer un signal au corps qu’il est vivant mais qu’il a besoin de soin, d’attention, de repos pour retrouver l’envie de vivre.

Je me sens de mieux en mieux, l’énergie revient et surtout, mes émotions, envolées depuis des années. Je retrouve le goût de vivre véritablement le moment présent, les émotions traversent mon corps et me font vibrer. J’ai retrouvé ma joie de vivre et je peux dire que je vis.

Si vous souhaitez en connaître davantage sur les outils que j’ai mis en place pour m’accompagner, n’hésitez pas à télécharger mon guide gratuit https://mailchi.mp/e362e52f716d/shiatsu-zenet découvrir mon programme indispensable pour vous libérer du stress https://histoiredempreintes.com/shiatsu-zen/

By catherine

Article précédent Article suivant

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.