Blog post

Décidée à changer ?

février 25, 2021

Le printemps est arrivé et avec lui le changement de saison. Chaque année, la nature passe par 4 phases différentes. Elle s’adapte en se modifiant pour accueillir, notamment, les variations climatiques. Le printemps c’est le renouveau, le temps de faire du ménage pour laisser de la place au neuf, à l’inconnu, à la découverte. Notre organisme s’adapte aussi à chaque nouvelle saison et surtout lorsque l’on prend conscience de ces transformations.  Le changement c’est aussi prendre la décision d’accepter une situation ou de la changer. Le quotidien est fait de nombreuses habitudes du matin au soir et pour certaines personnes, ce quotidien ne leur convient pas ou plus. Alors quand quelque chose ne va pas, il est essentiel d’observer nos habitudes et de repérer celles qui ne nous conviennent plus. Apprendre à transformer une habitude permet de modifier notre état d’esprit, notre organismes, nos douleurs, nos maux. Alors, décidée à changer ?

Changer, c’est évoluer

Changer c’est progresser étape par étape pour atteindre une vie qui nous ressemble. La nature le fait régulièrement selon des cycles ancestraux.

La difficulté du changement s’accroche toujours à la peur (la procrastination, la peur du regard des autres etc…).

Avant de quitter mon poste, j’entendais régulièrement des collègues se plaindre et se trouver des excuses pour ne pas changer.

Je suis partie sans savoir vraiment où j’allais atterrir parce que je ne pouvais plus vivre dans ce contexte professionnel anxiogène. Je n’ai pas réfléchi, il était urgent pour moi de changer parce que je suis différente, je ne peux pas me comparer aux autres, j’ai des besoins différents, des attentes différentes. J’ai pris le temps de me reposer, de reprendre mes esprits pour décider quelle direction j’allais donner à ma vie.

Le temps, le repos, l’écoute de ses besoins, l’envie de changement et la mise en œuvre des actions pour changer font la différence. Quelque soit, le niveau que l’on souhaite atteindre, le changement peut être brutal, (comme le mien parce que j’avais trop attendu) mais il peut être progressif et plus simple comme aujourd’hui quand je souhaite changer des habitudes énergivores ou pas satisfaisantes.

Ce sont les nouvelles habitudes qui font le changement d’une vie.

Décider de changer, c’est :

  • décider d’abandonner de mauvaises habitudes pour de meilleures,
  • s’accrocher pour mettre en place ces nouvelles habitudes,
  • se visualiser dans sa nouvelle vie et l’incarner dès à présent.

Ce que j’ai vécu en changeant de travail, c’est une période dans laquelle j’ai accepté de ne plus revenir à ce que je savais faire, à ce que j’aimais faire et à ce qui me faisait plaisir parce que mon état de stress l’avait emporté et j’avais besoin de prendre soin de moi.

 

Shiatsu_Bretagne_Ille_et_Vilaine_Rennes_la_meziere_respirer

 

Décidée à changer ?

Quand un changement se profile, les actions sont à mettre en place aussitôt pour accélérer le changement. Dans mon cas, j’avais besoin de me reposer, de prendre soin de moi.  Et donc,  je me suis mise à la méditation, au Pilates et je me suis formée au shiatsu.  J’ai pris le temps de longues balades dans la nature parce que ces activités répondaient  à un besoin physique vital et essentiel.

Ensuite, j’ai intégré le fait que je ne retournerai plus à mon ancien travail.  Ce qui demande souvent du temps, même si je n’en étais pas consciente à l’époque. Un an ou deux après mon départ, J’ai ressenti, le moment, où ma vie n’était plus reliée à mon ancien environnement professionnel. Je me sentais libre d’inventer ma nouvelle vie.

C’était sans compter sur les peurs enfouies, qui remontent pour dire mais non c’était mieux avant. Chez moi, ça peut se matérialiser, par de la procrastination, cette résistance au changement. Celle-ci signifie qu’il y a un besoin vital dans ma vie que je dois prendre en compte en changeant. Ce travail d’identification, de repérage de mes besoins est nécessaire pour avancer et franchir encore quelques étapes et s’ouvrir davantage à la découverte, à l’inconnu, à la rencontre.

Alors je m’y mets, je cherche, je fouille, je marche et puis un moment je sens que l’action m’a permis de dépasser une peur supplémentaire.

Et vous, est ce que vous avez identifié des peurs ? Par rapport au changement que vous souhaiteriez voir dans votre vie ?

Pour en savoir plus sur mon changement de vie

By catherine

Article précédent Article suivant

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.